L’anti-douleurs Tramadol est un médicament qui provoque la mort

Il est connu qu’une erreur de dosage d’un médicament ou son interaction avec une autre substance peut avoir des effets néfastes sur la personne qui en consomme. Il est donc important de suivre les instructions du médecin lors de la prise de certains médicaments. C’est en fait le cas avec cet analgésique qui a tué plusieurs personnes en Irlande à cause de sa mauvaise utilisation. Il s’agit du Tramadol, voici tout ce qu’il faut savoir sur cet antidouleur !

Les antalgiques ou analgésiques sont des médicaments antidouleur dont certains peuvent être pris en automédication. Mais ces prises peuvent être très dangereuses car une simple interaction avec un autre médicament, un aliment ou de l’alcool peut provoquer une réaction allergique allant de la simple démangeaison à la mort subite.

Qu’est-ce que le Tramadol ?

Le tramadol est un antalgique de catégorie 2, ce genre de médicaments est utilisé pour traiter les douleurs modérées à sévère qui ne sont pas soulagées par les antalgiques de catégorie 1 comme Le paracétamol. On les appelle également analgésiques morphiniques faibles ou mineurs car les molécules sont proches de la morphine et agissent sur le système nerveux central.

Quels sont les dangers de ce médicament ?

Vous ne devez pas prendre le Tramadol en cas de :

  • Asthme sévère ou problèmes respiratoires
  • Trouble épileptique
  • Insuffisance hépatique
  • Problèmes d’estomac ou intestins
  • Une consommation récente de l’alcool, de sédatifs, de tranquillisants ou de narcotiques
  • Utilisation de certains antibiotiques, médicaments antifongiques, médicaments pour le cœur ou pour réguler la pression artérielle, ou des médicaments pour traiter le VIH ou le SIDA.

Importantes mises en garde !

  • Ne donnez pas ce médicament à des personnes de moins de 18 ans.
  • Ne donnez pas ce médicament à toute personne de moins de 18 ans qui a récemment subi une intervention chirurgicale pour enlever les amygdales ou les végétations adénoïdes.
  • Si vous prenez du tramadol pendant que vous êtes enceinte, votre bébé pourrait devenir dépendant du médicament. Cela peut causer des symptômes de sevrage potentiellement mortels chez le bébé après sa naissance. Les bébés nés dépendants d’un médicament qui crée une accoutumance peuvent avoir besoin d’un traitement médical pendant plusieurs semaines.

En Irlande, ce médicament est pris par des milliers de personnes pour soulager les douleurs modérées à sévères, selon les statistiques, il y avait 33 décès en Irlande du Nord qui étaient associés au Tramadol.

En France, le Pr Jean-François Bergmann, chef de service de médecine interne à Paris prévient que ce médicament présente des risques élevés d’effets secondaires au niveau du système digestif entrainant constipation, vomissements et même nausées. En suisse, certains experts ont pu mettre en avant le lien entre le Tramadol et le risque d’une forte hypoglycémie impliquant une hospitalisation.

Il est important de noter que cet analgésique ne cause pas de dommages s’il est pris correctement en suivant les instructions du médecin, mais le danger augmente lorsque les utilisateurs le mélangent avec d’autres médicaments  ou en consommant de l’alcool.

Autres alternatives naturelles pour soulager la douleur !

La nature est tellement riche en aliments qui ont des effets extraordinaires sur le corps, il existe donc une catégorie de produits naturels qui peuvent jouer le rôle d’antidouleur et ce grâce à leur propriétés antalgiques.

Le curcuma :

Le curcuma contient la curcumine, un antioxydant qui aide à protéger le corps des molécules des radicaux libres qui peuvent endommager les cellules et les tissus. Le curcuma peut également être utilisé pour le traitement de nombreuses affections et inflammations, notamment l’arthrose, les problèmes de digestion, l’ulcère ou le psoriasis.

Le curcuma est déconseillé aux malades de la vésicule biliaire et aux femmes enceintes. C’est aussi un puissant fluidifiant sanguin, qui ne doit pas être consommé en même temps qu’un médicament anticoagulant.

Clous de girofle :

L’ingrédient actif dans les clous de girofle est l’eugénol, un analgésique naturel qui est également utilisé dans certains antidouleurs en vente libre. Frotter une petite quantité d’huile de clou de girofle sur vos gencives peut temporairement soulager les maux de dents.

Les personnes atteintes de troubles de la coagulation ou qui prennent des médicaments anticoagulants doivent faire attention lorsqu’elles consomment des produits à base de clou de girofle. L’huile de girofle peut augmenter le risque de saignement anormal.

Acupuncture :

Cette ancienne pratique médicale chinoise cherche à soulager la douleur en équilibrant les voies d’énergie naturelles du corps. L’acupuncture est efficace contre la douleur car elle libère dans l’organisme de la sérotonine, une substance chimique qui aide à soulager la douleur. Une étude de 2012 a révélé que l’acupuncture aidait à soulager la douleur associée à l’arthrose, aux migraines et aux différentes douleurs chroniques. Mais cette technique est déconseillée aux femmes enceintes car la stimulation de certains points peut déclencher un accouchement prématuré.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!